image_burger_menu

Fresh news from us

Raid CentraleSupélec

Créé en 1998,le Raid CentraleSupelec est un raid sportif organisé par des étudiants, qui propose chaque année deux rencontres étudiants-entreprises originales, le premier lors du Night N'Day, un mini-raid de deux jours en février et le deuxième lors d'un raid itinérant de 5 jours lors des vacances de Pâques.
Raid CentraleSupélec
Raid CentraleSupélec1 week ago
🏃‍♂️ [Transalpia] [Journée stratégie] J5 🚴‍♀️

💪 De Lescheraines au Seynod, 39km et 1536m de dénivelé positif 💪

Vous somnolez tranquillement dans votre tente, extenués par les quatre dures journées que vous avez endurées... Et là, la fanfare retentit ! Les muscles encore endoloris des efforts de la veille, vous tentez tant bien que mal de vous enfouir dans votre sac de couchage et de vous replonger dans votre sommeil. Après quelques minutes d’écoute de la douce musique, vous vous risquez finalement à sortir une oreille, puis à sortir lentement de votre abri pour aller déjeuner. ⏰ Autour, tous s’affairent : le camp se réveille, vous n’allez pas tarder à partir ! Une demi-heure plus tard, vous récupérez votre VTT, fin prêts à affronter cette dernière journée. Vous regardez votre montre : il est 5h10. 🔫 Le départ est donné, il faut désormais se concentrer pour réaliser le meilleur temps !

🚵‍♂️ Les 10 premiers kilomètres vous permettent de bien vous dégourdir, le VTT fait du bien après la nuit. En plus, vous passez à côté du pont du Diable, vertigineux et splendide à la fois ! Vous déposez votre VTT à Allèves et profitez d’une petite pause avant de repartir en Trail. 👟 Vous optez pour une boucle supplémentaire pour découvrir les tours Saint Jacques, de majestueux monolithes en calcaire. Après avoir rejoint l’itinéraire principal, vous affrontez la difficulté de la journée : la montée au Semnoz ! 🗻 Avec ses 1000m de D+ sur 10km, des pentes allant jusqu’à 35%, la montée vous pousse dans vos derniers retranchements : aussi appelé « le suprême » , ce mont mythique porte bien son nom !

Après deux heures de montée, vous arrivez enfin au sommet. Le mont vous récompense pour vos efforts par une vue splendide sur les environs. Vous en profitez longuement en dégustant votre déjeuner. Mais il faut repartir ! 🚴‍♀️ Vous remontez sur vos VTT et entreprenez la descente. Et qu’elle est longue ! 10 kilomètres de pur bonheur, avec des passages sur route, sur chemin, des virages serrés… Le vent siffle dans vos oreilles jusqu’à votre arrivée à la prochaine bifurcation. Le VTT ne vous a pas suffi, vous décidez de repartir pour une petite boucle optionnelle le long du lac d’Annecy pour finir la journée en beauté. 🏞

Au retour de la boucle, vous profitez d’un ravitaillement rapide avant d’attaquer la dernière partie de la journée, la descente au Seynod. Malgré la difficulté, vous vous débrouillez tout de même pour arriver entiers à l’arrivée finale du Raid. 🏁

L'ultime soirée du Raid se déroule à Seynod. Après en avoir fini avec ces 5 jours plus que mémorables, vous êtes récompensés par une dernière vue sur les montagnes que vous avez traversées ces derniers jours. 🏔️C'est le moment de prendre des photos pour flamber sur les réseaux!!! 🔥🔥🔥
Vous êtes tout plein de boue à cause de la boucle optionnelle du lac d'Annecy? Pas de soucis! Vous allez pouvoir vous détendre avec une bonne douche dans un centre équestre 🐴 non loin de là (ça pue là nan?). Allez on se dépêche, à cette heure ci, ce ne sont plus des vaccins mais des goûters qui sont distribués sur l'espace détente!!! 💉💉
C'est maintenant l'ultime cérémonie du Raid, tout le monde à la larme à l'oeil, on veut pas que ça se finisse. Les respos cerem n'arrivent pas à cacher leurs émotions, leurs blagues douteuses vont nous manquer (non). Vous voulez rester profiter un peu plus mais le staff vous en empêche à coup de nombreux "Il faut partir du con". Ce Raid vous a ensorcelé, vous cherchez déjà le site d'inscription pour l'année prochaine.

Respo J5 : Filip
Respo N5 : Pierre
Raid CentraleSupélec
Raid CentraleSupélec1 week ago
🏃‍♀️ [TransAlpia] [J4/N4] 🚴
🚵 Du Bourget du Lac à Lescheraines 🚵🏼‍♂‍
💪👀 41 km / 1600 m de dénivelé positif 👀💪

Le réveil sonne⏰. 6h30, quelle grasse mat aujourd’hui 💤 ! Pour la 4ème fois de cette aventure, nous nous levons, rangeons notre tente, petit-déjeunons, récupérons nos VTT 🚲 et avançons vers l’arche de départ. Hier on nous a dit que le début de la journée n’était pas très drôle mais que le reste allait nous en mettre plein les yeux (et les jambes). Effectivement les 10 premiers kilomètres en VTT sur les routes des banlieues d’Aix-les-Bains ne sont pas exactement ce pour quoi j’ai signé. Mais déjà le CP1 arrive en vue. Un staffeur nous dit d’un air grave de poser nos vélos, de boire et de prendre du sucre. Quelle terrible épreuve nous attend qui expliquerait cette attitude ? De l’excitation mêlée à de l’inquiétude m’envahit 😨🤩. Nous repartons en passant à côté d’une ancienne locomotive 🚂 et entamons le chemin de la crémaillère, ancienne voie de chemin de fer reliant la vallée au mont Revard. Très vite l’énergie que je dépensais pour réfléchir est transférée dans mes jambes. 1100 mètres de dénivelé positif sur une pente à plus de 16%, ça paraissait plus facile sur le papier ! Ah je douille 🥵 ! Je lève les yeux : un joli viaduc, un signaleur, des barres, de l’eau, la moitié de la montée. Quoi ?! Seulement ?! Ah allez on est repartis. « Bravo ! Vous êtes quasiment arrivés, c’est par là », bénie soit cette phrase. Et là, arrivé sur le belvédère du mont Revard, la vue m’estomaque 🌄 : à nos pieds s’étend le lac du Bourget et en levant les yeux, le temps ensoleillé nous offre un Mont Blanc qui ne m’a jamais paru aussi beau (la montée y est peut-être pour quelque chose). On se pose enfin pour déjeuner au son des cuivres de @la Band’à Joe 🎷🎺. On en profite aussi pour prendre des photos, merci @Pics 📷 ! Mais assez trainassé, nous reprenons nos VTT et attaquons la redescente 🚵🏻. Très vite une CO nous est proposée et nous la traversons sans difficulté 🧭. Quel plaisir de rouler sur des pistes de ski de fond, dans ce cadre champêtre. De temps à autre les arbres s’écartent pour nous laisser apprécier la vue sur la croix du Nivolet, le mont Colombier et la vallée de Lescheraines. Peu après le chalet de la Plate, un signaleur nous propose une petite boucle optionnelle en trail de 5km jusqu’au col de la cochette. Sans se poser de questions nous posons nos vélos et y allons 🏃🏻‍♀‍, après tout nous avons un peu d’avance sur les autres. La boucle optionnelle rejoint l’obligatoire sur une petite portion de forte descente. Au-delà des confusions et du doute d’être sur le bon itinéraire, j’ai cru qu’on allait se faire écraser plusieurs fois par des malades du VTT 😨. Heureusement deux signaleurs solides veillaient au bon déroulé des opérations. Nous continuons et arrivons au col où un autre point de vue sur le lac du Bourget nous est offert. Mais pas le temps de trainer, nous sommes chronométrés. Nous retrouvons nos vélos et repartons. Cette fois c’est à nous d’écraser les piétons de la BO 😈. La descente est vraiment sympa en VTT, ça roule bien mais il y a tout de même des moments techniques. Cela fait longtemps que nous n’avons vu aucun staffeur. Ah si voilà le CP3 ! Nous reprenons des forces mais repartons très vite sur la route.
On voit l’arche au loin, enfin ! on s’apprête à entamer le sprint final mais un signaleur nous arrête et nous propose une deuxième boucle optionnelle : « Vous verrez, la cascade du Pissieu est magnifique ! ». Nous ne sommes plus à quelques kilomètres près et en se dépêchant nous serons revenus à l’heure. Quel bonheur de tremper se pieds fatigués dans l’eau limpide de cette cascade 🌊! Ça valait le coup. Nous remontons sur nos vélos et arrivons au dernier village, Lescheraines. Et au bout d’une grande ligne droite, la voilà enfin ! L’arche d’arrivée !

Qu’elle est belle cette arche ! Misère, le stand de kinés est déjà pris d’assaut. Il va falloir revenir plus tard. Nous aurions bien voulu faire trempette dans le lac 🏖️ et se reposer un peu. Mais il faut monter la tente 🏕️, pour y mettre nos affaires. Nous commençons à être rôdés. Allez hop, direction l’eau ! Nous continuons à guetter l’espace kinés. Enfin des places se libèrent. Nous nous précipitons et nous faisons masser par les professionnels. Quel plaisir, cela soulage vraiment nos muscles. Il est 17h, l’heure d’aller prendre la douche 🚿. Il y a une petite file d’attente, mais ce n’est pas très grave. Nous discutons avec les autres concurrents de notre journée. Ils ont eu un peu plus de mal à réussir la CO. Un autre groupe a, quant à lui, préféré rester plus longtemps sur le plateau du Revard, afin de profiter de la vue 🏔️. Une fois tout propre, nous retournons à l’espace détente, pour profiter des petites activités mises en place. Nous participons au tournoi de pétanque, pendant que d’autres se reposent sur la plage, en attendant le dîner.
19h sonne, nous pouvons aller à la salle, où tout est déjà prêt. Le traiteur ce soir nous a régalés 😋. La cérémonie est encore magnifique. Ces étudiants m’impressionnent. Ils ont le temps de monter une vidéo entière en une poignée d’heures (merci @Hyris !). Les applaudissements nous étourdissent, c’est déjà l’heure de sortir. Nous ne voulons pas, l’ambiance est si chaleureuse. Mais il le faut bien, parce que demain, le réveil sera dur : le staff nous annonce un réveil à 3h30 du matin 😴. Nous n’osons même pas imaginer dans quel état nous serons. Heureusement que notre tente est à 100 mètres du lieu de dîner. Pas de navettes pour ce soir. Nous nous allongeons à peine que nous dormons. La journée fut rude, mais si belle. J’en ai les étoiles plein les yeux 🤩

Respo J4: Pierre-Anne
Respo. N4: Théo K.
Raid CentraleSupélec
Raid CentraleSupélec1 week ago
🏃‍♀️ [Transalpia][J3/N3][Journée VIP] 🚴
🚵D’Aiguebelette-le-Lac au Bourget-du-Lac🚵🏼‍♂‍
💪👀38km / 1100m de dénivelé positif 👀💪

Rien de mieux qu’une pièce de théâtre pour découvrir la JVIP, journée placée sous le signe de l’échange en faisant rencontrer étudiants et entreprises au sein d’équipes mixées.
🎪🎪 Qu’en deux lacs, qu’en trois villes, une seule JVIP finie tienne jusqu’à la fin les raideurs réjouis. 🎪🎪

Scène 1, le départ d’Aiguebelette-le-Lac.
[7h00]
[À l’épais brouillard surnageant le lac d’Aiguebelette se substitue l’éclat d’un soleil étincelant ☀️. Voilà la valse de la com’int réveillant les concs trépignant d’impatience (@Pac et @Sam, sans scrupule), le p’tit déj de la log revigorant les staffeurs (merci @Ahmed et @Gwen), les signaleurs pressés de gagner leur emplacement ; bref le camping des peupliers s’active…]

ROBIN- [déterminé à réitérer son exploit lors de la JVIP de 2018] Pas de temps à perdre les loulous, on ne va pas laisser @EDF allumer cette journée 💡

CONC DE LA TEAM @POLYCONSEIL- [en poste sur son VTT] Aucun relâchement jusqu’à Nances, 3 paquets de Tuc au CP1 et on explose les 910 m de D+ en 7 km. On court sur la crête 🏃 et nous voilà aussitôt au signal du Mont du Chat. Jolie descente en VTT, on longe le lac du Bourget et on arrive, sans aucun litige, premiers sur la plage de l’actifun. Cette JVIP, elle est faite pour nous !

Scène 2, signal du Mont du Chat, 1496m.
[10h30]
[À l’enthousiasme des premiers km a malheureusement succédé la dure réalité d’une pente boueuse. La team mixée de @EY, au sommet (pas de sa Tour First cette fois), a poly-ment dépassé notre équipe. Bercée par la chaleureuse ambiance qu’insufflent les trompettistes de @La Band’à Joe🎺, enchantée par la bise excitant les sapins qui entourent le belvédère, sustentée par un encas protéiné, elle s’apprête à découvrir le climax de cette XXIIIème édition.]

CONC DE LA TEAM @EY- [essoufflé mais pourtant époustouflé, il découvre, ému, l’infinie étendue d’un panorama balayant les montagnes, le bal des hauteurs au cours duquel s’impriment dans le ciel la Dent du Chat et le Molard Noir] Voilà donc la fameuse Dent du Chat [@CHATry, coïncidence 😹 ?] si magnifiée par le logo, si joliment reflétée par le lac du Bourget ?
Mais que vois-je au loin ? [stupéfait] Serait-ce le château de Bourdeau culminant par-delà les vignes l’entourant 🍇? Quoi ? Une équipe est déjà arrivée sur la plage ?

Scène 3, plage du Bourdeau.
[11h30]

RESPO ACTIFUN- [s’adressant à l’équipe menée par @Kearney] Je vous conseille cette stratégie [@Kearney, ça leur parle] : munissez-vous de ces pagaies, sautez dans le canoë 🚣 et visez l’arche. Faites vite, un village d’actis n’attend que vous.

Scène 4, village d’actis du Bourget-du-Lac.
[15h00]
[Deux concs, un étudiant et un professionnel, se retrouvent à l’espace détente après avoir découvert bon nombre de traditions savoyardes au fil d’activités charmantes mettant en valeur l’histoire de la région.]

CONC PRO- Quel après-midi ! Au terme d’une traversée parfaite de la slackline au-dessus de l’eau (où j’ai pris un sacré @Bain and Co💦), j’ai pu découvrir le coinchon, jeu typique savoyard. Avec des petits marteaux. En bois. Pas en @Plastic Omnium. Et toi, t’es passé voir les producteurs ?

CONC ÉTUDIANT- Bien sûr ! Autour d’une petite assiette de fromage, [c’était un alexandrin] J’ai même réussi à dégoter un stage [là aussi]. Bon, le temps presse, je file au camp …

Scène 5, camping de l’Île aux Cygnes.
[19h00]
[Confortablement installés, entourés par le Revard à droite et la Dent du Chat à gauche, les concs profitent de cet instant privilégié où les derniers rayons d’un soleil azuréen reflétés par le lac illuminent la plage du camp.]

AURÉLIEN- [son éco-tasse @BNPP à la main] [à @Enzo] Viens me servir un petit pastis 🥃 ! Un goût de Provence en Savoie [qui se souvient de son enthousiasme pour le Sud lors de la SdL ?] et me voilà comblé !

[Des étoiles plein les yeux, le ventre bien rempli, les jambes fatiguées et les mollets usés, les concs s’apprêtent à se coucher. Il leur en faudra des forces pour la J4]

Respo. J3 : Bastien
Respo. JVIP : Samuel D. et Jérémie
Respo. N3 : Alexandre M.
Raid CentraleSupélec
Raid CentraleSupélec2 weeks ago
🏃‍♀️ [Transalpia][J2/N2][Journée Environnement] 🚴
🧗🏻‍♀‍De Saint-Pierre-d’Entremont au lac d’Aiguebelette 🧗🏽
💪👀38km / 1200m de dénivelé positif 👀💪

En ce matin de la J2 du Raid CentraleSupélec, le ruissellement du Guiers le Vif 💦 vous éveille ainsi que l’ensemble de l’équipe organisatrice. Vous attaquez vaillamment votre deuxième journée de Raid par un trail qui vous hissera jusqu’au hameau de Corbel 🏔️. Arrivés au col de Egaux après 375m de D+, un petit ravitaillement s’impose. Aussitôt une barre Feed engloutie 😋, vous voilà repartis en VTT traverser le plateau de la Ravoire, où vous pourrez admirer 👀 les Gorges de l’Echaillon durant leur folle descente de 600m de D-. Après avoir dépensé tant d’énergie au cœur de cette nature verdoyante et éclatante au printemps, vous pourrez vous sustenter, tout en apprenant plus sur les acteurs locaux de la protection de l’environnement 🌿🌱 dans le CP installé dans le village des Echelles. Après avoir repris des forces, vous voilà repartis à l’assaut du Col de la voûte, une fois les Sollières traversées vous vous dirigez vers Attignat-Oncin. Là bas ! HOP! une dernière poignée de cacahuètes avant d’affronter la dernière portion jusqu’à l’arrivée. Une fois le premier coup de pédale donné dans le village d’Aiguebelette 🚵🏻‍♀‍, les plus courageux d’entre vous pourront mettre pied à terre pour s’engager sur une BO qui les entraînera sur les hauteurs de la Cavalanche, ce petit col de 870m qui surplombe le lac d’Aiguebelette 🚣🏽. Il ne reste plus que quelques mètres à dévaler avant d’arriver au camping de Lépin-le-lac 🐰.
Après avoir déposé votre VTT 🚵‍♀‍🚵, il faut déjà repartir pour la course JENV à travers le camping. Vous courez à toute allure sur 50m avant de vous arrêter quelques secondes pour lire et mémoriser le message qu’on vous tend à vous et votre équipe et de repartir pour les 100 mètres les plus intenses de votre Raid 🥵.
Vous pouvez enfin vous arrêter et reprendre votre souffle devant toute la majesté du lac d’Aiguebelette. Vous vous allongez sur la plage de sable et reprenez vos esprits. Pourquoi ne pas aller se faire masser face au lac ? On se croirait à Bora-Bora 🏝️🏖️
Vous vous promenez dans le camping où vous pouvez participer à toutes les activités JENV éparpillées un peu partout sur le camp ⛺. Mais… qu’entends-je ? C’est l’heure d’aller à la cérémonie vous montez dans la navette qui vous emmène à la somptueuse salle des fêtes de Novalaise où un repas à la hauteur de votre journée et un récap tout aussi incroyable vous attendent.🤩
Profitez bien, demain on repart pour un tour !!! 😋😍

Respo J2 : Lisa
Respo N2 : Mickaël
Raid CentraleSupélec
Raid CentraleSupélec2 weeks ago
En cette semaine qui aurait dû être celle du Raid, nous souhaitions vous faire découvrir le parcours que nous avions envisagé entre Grenoble et Annecy. On commence aujourd’hui avec la première journée de l’édition 2021 Transalpia.

🏃‍♀️ [Transalpia][N0/J1/N1][Journée Orientation] 🚴
🚵 Du Sappey-en-Chartreuse à Saint-Pierre-d'Entremont 🚵🏼‍♂‍
💪👀 39 km / 1600 m de dénivelé positif 👀💪

C’est le début de l’aventure !!! Venus des 4 coins de France (et de l'étranger pour certains), les concurrents envahissent le village du Sappey-en-Chartreuse où l’effervescence du camp contraste avec la tranquillité du paysage. Les tentes 🏕️ pullulent et il faut se hâter de récupérer son dossard et de vérifier l’état de votre nouveau compagnon des 5 prochains jours : le VTT 🚲. Tout est en règle et vous pouvez alors profiter des deniers rayons de soleil éclairant les sommets couverts de sapins 🌲. Ensuite, rendez-vous pour le dîner et la cérémonie d’ouverture du Raid. Eh bien on peut dire que le programme de la semaine sera chargé, mais vous êtes prêts à relever le défi. En tout cas, cette traversée des Alpes 🏔️ entre lacs et massifs s’annonce inoubliable. Tout excitée, votre équipe se rejoint sous la tente pour votre dernière nuit 🌙 avant le grand départ. Couvrez-vous bien la nuit sera fraîche. La XXIIIème édition est lancée !

La première nuit dehors, dans une tente, n’est jamais très agréable, il faut un temps d’adaptation surtout que les températures ne sont pas excessives et qu’avec l’excitation pour les cinq jours à venir pas évident de s’endormir. Après une nuit agitée, vous vous faites réveiller à 6h ⏰ par deux drôles de raideurs qui crient un peu trop fort avec des musiques douteuses dès le matin 📢. Vous avez compris que c’est une tradition et qu’on n’y couperait pas de la semaine. C’est chouette ça met une super ambiance sur le camp et ça sera bien nécessaire à la fin de la semaine. C’est donc difficilement mais plus motivés que jamais que vous sortez de votre tente et découvrez avec bonheur que le petit déj 🥐 est déjà servi : il faut prendre des forces pour cette première journée.

Un coup de feu 🔫 vous surprend : les premiers sont déjà en train de partir ! L’excitation commence à monter, ce sera bientôt votre tour⚡. La première côte est difficile, la pente est raide mais toute l’équipe progresse bien, et la vue tout en haut devrait être incroyable. Vous atteignez le Col du Coq, premier checkpoint, c’est l’occasion de reprendre un peu de forces avant d’enfourcher le VTT pour la descente. La première partie d’orientation 🧭 commence, il s’agit d’ouvrir les yeux et de trouver les balises dispersées sur votre chemin 🔍 afin de pouvoir les repositionner sur une carte 🗺 au prochain checkpoint. La descente s’achève dans le village de Saint-Pierre-de-Chartreuse, où un repas plus complet vous attend 🥪 . Vous repartez à toute berzingue, cette année vous visez le top 10. La montée à flanc se fait à pied, au-dessus de vous se dressent plusieurs sommets imposants ⛰️ : la Suiffière, le Grand Som, le Petit Som, et vous apercevez en contrebas le Monastère de la Grande Chartreuse ⛪. Un roadbook imagé vous permet de décider à chaque intersection la direction à prendre. Ouf, enfin le Col de la Ruchère, 700m de D+ sur 7,5 km ça fait mal. Vous n’êtes pas peu fiers, vous avez géré avec le roadbook. Dernière partie d’orientation, cette fois-ci il faut juste aller chercher des balises à vélo, classique vous me direz, mais finalement ce n’est pas si simple, personne n’est d’accord dans l’équipe sur les chemins à prendre. Dernière petite descente, l’arrivée 🏁 est à 500m, on vous propose une boucle optionnelle en Trail, vous n’êtes pas encore exténués et elle ne fait que 6km, vous partez donc découvrir le petit Château de Montbel 🏰. Vous êtes quasiment arrivés, mais on vous propose encore une boucle optionnelle ! Allez, soyons fous, 11 km, on n’est plus à ça près, c’est pas comme si on en avait déjà fait 45. La vue imprenable sur le Cirque de Saint-Même vous fait finalement oublier votre mal de jambes, et c’est des étoiles 🌟 plein les yeux que vous rentrez sur le camp de Saint-Pierre-d’Entremont.

Le camp est installé au pied de la rivière du Guiers Vif, avec une vue imprenable sur la Roche Veyrand. Vous arrivez un peu trop tard pour pouvoir profiter d’un bon massage par les kinés 💆 mais tant pis nous ne sommes que le premier jour, vous aurez plus de chance par la suite. Après une bonne douche 🛁 vous vous posez, confortablement installés à l’espace détente en profitant des derniers rayons du soleil ☀️ et du doux bruit du court d’eau, en attendant la cérémonie. Vous avez hâte de voir comment se déroule une telle soirée et de connaître les classements du jour : même si vous n’espérez pas être sur le podium 🏆 c’est toujours motivant de voir contre qui on court ! Et vous n’êtes pas déçu, la cérem se déroule super bien et la vidéo récap du jour réalisée par @Hyris 🎥 et les photos de @Pics 📸 vous font revivre les moments forts de la journée ! Après un bon repas, ce sont des paysages plein les yeux que vous partez vous coucher. C’est sûr, cette nuit vous allez bien dormir 😴 vu les efforts fournis dans la journée !

Demain vous attend la journée environnement 🌱, vous allez apprendre plein de choses sur les environs, ça va être super sympa 😉 !

Respo N0 : Hugo R.
Respo J1 : Juliette
Respo N1 : Marie
Raid CentraleSupélec
Raid CentraleSupélec2 weeks ago
En cette fin de confinement (on l’espère !), l’association souhaitait revenir une dernière fois cette semaine sur le Raid 2021 et sur ces belles régions que sont la Chartreuse et les Bauges. On commence cette semaine en beauté avec un petit aperçu de la biodiversité présente dans cette partie des Alpes :

Cette année, le Raid aurait traversé le Parc Naturel Régional (PNR) de Chartreuse et le PNR des Bauges. Sur le chemin, vous auriez pu voir trois magnifiques lacs de montagne : le lac d’Aiguebelette, le lac du Bourget et, pour finir en beauté le lac d’Annecy.

Autour de ces lacs comme dans les nombreux autres paysages traversés : forêts , balcons, prairies, collines ou montagnes escarpées ⛰️, rivières et cascades… , vous auriez pu découvrir des écosystèmes variés.

Vous auriez peut-être eu la chance d’y croiser, parmi les 2000 espèces végétales des plantes remarquables comme la vulnéraire des Chartreux, fleur endémique du parc, mais aussi, en faisant preuve d’observation, des animaux sauvages 🦅 du papillon apollon à la loutre
Vous en auriez eu pour tous les goûts !

Cette biodiversité est cependant menacée 🥀 par les changements climatiques et les activités humaines : l’agriculture intensive et le tourisme. A nous donc de respecter les paysages que nous traversons

L’édition Transalpia du Raid CentraleSupélec aurait donc été une expérience riche en paysages et biodiversité

Pour en savoir plus :
https://www.parc-chartreuse.net
http://www.parcdesbauges.com/fr/
Sur la faune et les menaces :
https://www.nature-isere.fr/sites/default/files/document/faune_de_chartreuse.pdf
Parc naturel régional de Chartreuse
Parc naturel régional du massif des Bauges

April 28th to May 2nd 2021

The 23d edition will take you to the Bauges and the Chartreuse mountains in the Alpes

Mixed teams of 4

Days

Explore the region

Student-Corporate meeting

Saturday, Februar 21st 2021

8k Trail Run and 26k of Moutain Bike